La semaine Acajou’e Printemps

Une semaine Acajou’e ne vaut pas l’autre, excepté en nombre de concerts (13) et de participants (plusieurs centaines). La différence se trouve dans les réalisations : arrivés au printemps,  il y a eu plus de temps pour mûrir des projets ambitieux, plus de collaborations et “passerelles” possibles entre les disciplines et domaines. Toujours des solos et des ensembles, des petits et des grands, des musiciens et des comédiens, et derrière eux, une soixantaine de professeurs-artistes-coachs passionnés qui guident leurs élèves sur la voie de l’expression artistique, de la technique instrumentale, et du goût à l’investissement personnel.